Faire du tourisme à Salou en Espagne

Salou est une ville localisée dans la province de Tarragone, en Catalogne. Cette commune se trouve à une distance d’à peu près 10 km des villes de Tarragone et Reus sur la Costa Daurada, et à 112 km de Barcelone.

Depuis les temps anciens, la ville était déjà un port très actif utilisé par les Ibères, les Grecs et les Romains. Son nom dérivait à la fois du grec ancien Salanrio qui veut dire ville assainie et du latin  Salauris. Actuellement la ville est devenue une direction touristique privilégiée pour ceux qui veulent passer seulement un week-end ou les vacances en Catalogne.

Pour pouvoir passer d’agréables vacances en toute tranquillité, vous pouvez opter pour une location d’appartements à Salou ou bien vous pouvez passer par d’autres sites également comme Airbnb ou Booking.

Comment y accéder ?

– Par avion

Salou ne dispose d’aucune infrastructure aéroportuaire. L’aéroport la plus proche est celui de Reus, qui est le principal aéroport sur la Costa Dorada et qui se trouve à 10km de la ville. La liaison aéroport de Reus – Salou est assurée par un service régulier en bus.

La compagnie Ryanair dessert principalement les destinations dans le pays. Pendant la haute saison touristique (en été) des grandes lignes de charters de la grande Bretagne relient Reus avec les autres pays en Europe.

– Par train

Le réseau d’État Espagnol dessert Salou.

– Par transport public

Une compagnie de bus assure toutes les destinations et des compagnies de taxi sont disponibles.

Visiter Salou

De par l’existence de ses belles plages de sable fin, ses nombreux sites touristiques et surtout par son climat méditerranéen,  Salou est la capitale touristique de la Costa Daurada.

Le Paseo Jaime Ier, promenade maritime, qui longe une magnifique plage, est l’artère principale de la ville et aussi un des plus beaux monuments de Salou. Cette longue avenue est un lieu de rendez-vous et de promenade très fréquenté. Elle constitue avec les bars, restaurants et discothèques qui la bordent, le centre de la vie nocturne de la ville.

En plus de ses bars, restaurants et boites de nuit, cette avenue présente de beaux exemples d’architecture d’art nouveau, comme la tour de Cal Bonet ou la stèle érigée en l’honneur du roi Jacques Ier qui partit de Salou pour conquérir  Majorque au moyen âge.

Pour les inconditionnels des sports nautiques, la plage Llevant, la plus grande plage de la ville, est propice à la planche à voile, le pédalo, le ski nautique, le kayak, et même de la plongée. Des excursions en bateau peuvent y être aussi organisées. La ville de Salou dispose également d’un port de plaisance qui abrite toutes sortes de bateaux de plaisance,  assurant ainsi les touristes qu’ils peuvent en toute tranquillité s’adonner à leur sport favori.

La commune de Salou offre à ses visiteurs plus d’une trentaine de plages de sable fin. On peut citer entre autres: la platja de Ponent, platja dels Capellans, la platja Llarga et Crancs Cala.

Le Cap Salou situé à 2 km de la ville, présente de nombreux criques qui permettent de profiter des vacances reposantes. Ce site est très apprécié des clients pour la qualité des services offerts, en  plus de sa tranquillité.

Sorties et activités

Les visites guidées des monuments et bâtiments historiques tels que l’église Santa Maria del Mar, le monument Jaime I, le Lluminosa polices, les Fontaines cybernétiques, le monument pour le pêcheur,  le Harbour Masters office,  la grande tour de défense ou torre vella qui fut érigée en 1530, la visite du Parc de Salou et le Parc Botanique font le ravissement des petits et grands.

La grande majorité des touristes qui visitent Salou viennent en famille. La ville dispose de nombreux et magnifiques  parcs  spécialement conçus pour le bonheur de tous. Parmi eux figure le Port Aventura World qui est la première destination européenne en matière de tourisme familiale. C’est un complexe de loisirs dont:

– Le parc d’attraction Port Aventura

Ce parc fait voyager ses visiteurs vers des endroits et des univers merveilleux comme la Chine, la Polynésie, le Far West, le Mexique, la Méditerranée et vous fait  vivre des expériences uniques et inoubliables.

 – Le parc aquatique Port Aventura Caraïbe

Ce parc met en honneur les îles caraïbes sur une surface de plus de 50 000 m2 qui est dédiée à l’aventure tropicale. Caraïbe Aquatic parc a été créé pour les amateurs de sensations fortes. Le toboggan en chute libre le plus haut d’Europe  » Le King Khajunac  » vous y attend.

– Le parc à thème unique: Le Ferrari land

C’est le premier parc à thème unique d’Europe. Ferrari land vous embarque dans un monde où vitesse et adrénaline sont les maîtres mots pour vous  garantir des émotions passionnantes.

En matière de sport, Salou a déjà accueilli des nombreuses compétitions sportives nationales et européennes comme des tournois de volleyball et de football. La ville dispose donc de nombreuses infrastructures sportives de référence mondiales.

De gros efforts sont actuellement fournis par le gouvernement local pour promouvoir le tourisme sportif et faire de cette ville une destination touristique de toute saison. Pour atteindre cet ambitieux objectif , des chantiers pour la construction de nouvelles infrastructures telles que plusieurs piscines, de nouveaux terrains de football sont en cours.

Ceux qui préfèrent  passer des vacances moins trépidantes ont le choix entre les nombreux bar et lieux de loisirs qui répondent à leurs besoins. On peut citer entre autres La Maison de l’illusion qui donne un spectacle en soirée,  tout en proposant des boissons et des repas.

Des boissons gratuites sont offertes pendant le spectacle qui met en vedette des magiciens professionnels, illusionnistes, hypnotiseurs et danseuses de cabaret.

Fêtes et festivals

De nombreuses fêtes et festivals sont organisés à Salou toute l’année. Parmi les plus réputés figurent:  le Cavalcade Sage’s qui a lieu au mois de janvier, le festival d’hiver Cós Blanc qui a lieu le premier week-end du mois de février, le festival des enfants qui se passe au mois de juin, la fiesta de San Juan en fin juin, le festival de l’été Nits Daurades avec son beau feu d’artifice qui a lieu la semaine du 15 août, la fiesta del Rei Jaume I le 7 septembre, la journée nationale du 11septembre et la fiesta de la Segregacio le 30 octobre.

Il est particulièrement noté qu’un festival de sports universitaires a lieu annuellement au mois d’avril à Salou qui est le SALOUFEST.

Cuisine et gastronomie

Étant la capitale touristique de la Costa Daurada, on peut trouver à Salou toutes les spécialités gastronomiques espagnoles et catalanes.

La mer Méditerranée produit le principal ingrédient de la gastronomie locale et régionale qui est composée de poissons et de fruits de mer. La région est aussi célèbre pour ses crustacés de Cambrils et ses crevettes de San Carlos de la Rapita.

La salsa romesco fait la renommée de la région. C’est une sauce fait avec des poivrons rouges séchés, des tomates et des amandes. Cette sauce accompagne presque tous les plats et plus particulièrement les poissons et légumes.

La province de Tarragone produit aussi de très bons vins issus des vignobles qui couvrent cette région. Ces vins font sa fierté et sa qualité a déjà dépassé les frontières nationales.

A lire également:

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

Are you new to blogging, and do you want step-by-step guidance on how to publish and grow your blog? Learn more about our new Blogging for Beginners course and get 50% off through December 10th.

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Qu’est-ce qu’un road-trip ?

Il y a plusieurs façons de découvrir le monde et le Road Trip en est une ! Il a actuellement le vent en poupe. Ainsi, les adeptes du Road trip deviennent de plus en plus nombreux en ce moment. Mais c’est quoi vraiment un road trip ?

Il est souvent difficile de lui donner une définition exacte et claire. Il prête même, des fois, à confusion avec d’autres formules. On va essayer de définir aux mieux cette notion d’origine anglophone dans cet article.

L’histoire du Road-Trip

Les premiers « Road Trip » remontent à l’époque pharaonique durant lequel le pharaon se déplaçait assez souvent au bord de son chariot. Cependant, ce terme est plutôt associé, de manière plus générale, aux pionniers du far-west qui ont fait le tour de l’Amérique, d’Est à l’Ouest, et à cheval pour trouver de nouvelles propriétés à exploiter.

On peut tirer de cela que le Road trip est un voyage dans le but de découvrir un nouveau pays, de nouvelles villes et de nouvelles personnes un peu éloignés des sentiers battus. Seulement, de nos jours, le cheval n’est plus le moyen de transport privilégié : la voiture a pris le relais depuis plusieurs décennies déjà.

Certains l’associent même au Road trip. Or, il est aussi envisageable de le faire à vélo, en camping-car ou bien avec d’autres moyens de locomotion plus originaux comme des trottinettes, des voitures solaires, etc.

Un voyage pour le plaisir

Le mot Road Trip vient de deux mots anglais : « Road » et « trip » qui peuvent être traduits en Français par « voyage sur la route » (comme le merveilleux livre de mon écrivain préféré Jack Kerouac et son livre « On the Road »).

Mais le Road trip est bien plus que cela. En effet, on ne peut pas dire qu’un chauffeur de camion qui exerce son métier effectue un road trip. Dans ce cas de figure, le voyage est juste un « must » pour atteindre le but alors que dans un road trip, le voyage est le but et le road-tripper le fait pour son propre plaisir, dans le but de découvrir de nouvelles choses, de nouveaux paysages.

Donc, le road trip se suffit à lui-même. C’est aussi ce qui le différencie des autres types de vacances. Ainsi, dans un road trip, on voyage sans destination précise, on se laisse bercer par les nouvelles rencontres tout au long des kilomètres parcourus et la majeure partie des vacances se passent sur la route.

Ici, l’excitation, l’aventure et les surprises sont à l’honneur. Aussi, un road trip se vit à plusieurs et rires et convivialité seront également au rendez-vous.

Pour conclure, le « trip » de road trip va au-delà du « voyage » : c’est le terme « excursion » qui le traduit le mieux.

Road-trip : à ne pas confondre avec non-préparation

Il est vrai que dans un road trip, on privilégie les surprises. Mais attention ! Cela ne veut pas pour autant dire « non préparation ». Au contraire, ce voyage nécessite beaucoup de préparation puisqu’on ne sait jamais ce qui nous attend sur la route. Ainsi, il faut savoir : par où commencer ? Quel moyen de locomotion choisir ? Et question budget ? Etc. Voici une liste de tout ce que vous devez savoir pour bien préparer votre road trip.

  • Où aller ?

C’est la première chose à déterminer lors de la préparation d’un road trip pour ne pas perdre du temps à penser quelle route prendre le jour du voyage venu : vers le Nord ou vers le Sud, etc.

Une fois la destination choisie, il faut que vous établissiez votre itinéraire en listant les choses que vous voulez faire, que vous voulez voir. Cela peut changer et c’est l’intérêt même du road trip : « on se laisse aller ». Cependant, cette étape garde son importance en ce sens qu’il vous permet de savoir à peu près combien de jours il vous faudra dans chaque ville, à moins que vous ne prévoyiez pas de date de retour.

Pour tracer votre itinéraire, Google Maps est votre meilleur ami. Il vous aidera à estimer les distances que vous devez parcourir pour se rendre dans les villes que vous voulez visiter, ainsi que le temps qu’il vous faudra sur la route. Cependant, ayez toujours à l’esprit que ce n’est qu’une estimation.

En effet, il se peut bien que ce temps augmente une fois que vous serez sur place. Donc, ayez tendance à rallonger de quelques jours la durée de votre voyage : vous n’allez quand même pas passer juste à côté d’un endroit merveilleux parce que le temps vous manque !

Prévoyez également des jours de repos car rester tout le temps sur le siège d’une voiture est épuisant que vous ne trouverez plus le bonheur de faire le voyage. Le mieux serait de faire au plus 300 km par jour.

Enfin, n’oubliez pas de visiter les forums de voyageurs, ce sont de vraies mines d’informations qui pourront vous servir.

  • Le moyen de locomotion

Il y en a plusieurs mais cela dépend vraiment du type de voyage que vous désirez faire, ainsi que de votre destination et votre budget : voiture, van, moto, vélo, etc. Vous pouvez utiliser le vôtre ou bien en louer un.

Pour des raisons pratiques, beaucoup se tournent vers la location d’une voiture pour ce genre de voyage. Mais comment la choisir ? Eh bien ! Si vous ne comptez pas prendre des pistes, une familiale ou une compacte peut bien faire l’affaire.

Sinon, préférez le SUV ou bien un 4X4. N’oubliez pas également de prendre en compte le nombre de personnes qui vont vous accompagner et réservez à l’avance.

Faites attention aux comparateurs de location de voiture car certains d’entre eux ne remboursent pas l’argent d’une location annulée même si ce sont eux-mêmes qui l’ont fait de leur propre chef. Les forums vous renseigneront sûrement sur le sujet.

Il est également bien de signaler que si vous ne rendez pas le véhicule là où vous l’avez pris, vous serez, dans la plupart des destinations, tenu de payer au loueur des frais en sus : le « One way fees ». Alors, renseignez-vous bien avant.

Concernant l’assurance, les road-tripper posent souvent la question : faut-il en prendre une ? Eh bien ! Sachez que certaines cartes bancaires peuvent bien vous couvrir pour vos locations de voiture. C’est par exemple le cas de la Visa Premier ou de la Gold Mastercard. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’une assurance. Par contre, elles ne couvrent pas  les locations de camping-cars et de vans. Donc, si vous voulez opter pour l’un de ces deux moyens de locomotion, il faut que vous preniez une assurance « multirisques ».

Enfin, pour prévenir les éventuels discordes avec le loueur lors de la remise de la voiture, vérifiez bien qu’il n’y a pas de rayures ou bien autres choses de ce genre au moment où vous la prenez. S’il y en a, prévenez votre loueur et prenez en photo chaque égratignure avec votre smartphone.

Le budget à prévoir

Cela dépend vraiment du genre de voyage que vous désirez faire : un road trip dans un cadre luxueux ? Dans ce cas, il faut prévoir un budget assez conséquent pour les hôtels de luxe tout au long de la route ;

Cela ne vous intéresse pas et une auberge de jeunesse suffira à faire votre bonheur ? Eh bien ! Dans ce cas, vous pourrez vraiment effectuer un road trip parfait mais moins cher, …

Et tant qu’on en parle, n’oubliez pas d’emporter avec vous un sac de couchage ainsi que toutes les choses qui vous paraissent être utiles sur la route : une trousse de pharmacie, des ustensiles pour faire des repas à l’improviste, le nécessaire pour votre hygiène, etc.

A lire également:

Découvrir la Corse en Scooter

La Corse est une île française située au large de la Mer Méditerranée. Cette île qui est l’une des destinations de vacances préférées des français, mais aussi de nombreux touristes du monde entier.

Et pour cause, elle présente un cadre magnifique et des activités uniques en leur genre, propices à un dépaysement. Et pour ceux qui ont envie de mettre un peu de piment dans leur séjour, sachez qu’il vous faudra une voiture ou un scooter pour vous déplacer dans les nombreuses plages qu’offrent la Corse.

Les avantages de partir en scooter

La Corse est une destination idéale pour les fans de deux roues. La route y est propice, sans compter qu’une balade à ciel ouvert sur l’île est idéale pour profiter du cadre.

  • ­Un gain de temps

En optant pour la visite de l’île en scooter, vous pouvez profiter d’un gain de temps dans l’organisation de votre voyage. Malgré tout, vous aurez l’opportunité de profiter de chaque paysage que vous proposera La Corse : les montagnes, les villages et la mer.

  • La modicité

En troquant les quatre roues contre un deux roues, vous faites par la même occasion une petite économie. En effet, la location d’un scooter s’avère être moins cher. Mais tout dépend aussi du nombre de participants au voyage. En effet, dans la mesure où il n’y a que deux places sur un scooter, il faudra peut-être en prendre plusieurs.

  • Une visite plus minutieuse

La Corse cache des vestiges uniques en leur genre, que ce soit en beauté ou en histoire. Avec un deux roues, vous serez plus à même de les apprécier. D’ailleurs, grâce à leur taille, les scooters peuvent se faufiler dans les petites ruelles, ce qui vous permettra de découvrir les entrailles de La Corse facilement.

Comment bien s’organiser ?

Un voyage à moto ou non nécessite un minimum d’organisation. Ce périple peut être plus risqué, dans la mesure où vous allez conduire un deux roues, les préparatifs doivent être plus minutieux. Dans l’idéal, faites appel à une agence de voyage qui pourra vous proposer un motard guide spécialiste des routes corse.

  • La durée des périples : comment assurer votre confort ?

Conduire et voyager à bord d’un scooter n’est pas la même chose que de se déplacer à bord d’un 4 roues. Si pour la seconde option, le confort n’est pas sujet à problème, et ce, même sur plusieurs kilomètres, pour la première, c’est autre chose. Vous devez diviser votre périple en plusieurs étapes. Généralement, on préconise une distance de 100 à 150 km à chaque fois. Même les motards les plus aguerris se doivent de respecter ce quota. Il en va de la sécurité de tous. Conduire un deux roues nécessite un peu plus de concentration. Ainsi, quand vous vous sentez fatigué, le mieux est de faire une pause. Ce qui vous permettra par la même occasion d’apprécier la beauté des paysages de Corse.

  • Quand partir pour la Corse ?

Il ne suffit pas de se fier aux saisons touristiques pour trouver le bon moment pour partir en Corse. Bien que, en règle générale, les touristes profitent du beau temps entre le mois de mais et le mois de novembre pour partir à la conquête des sites de cette région.

Le pic des activités touristiques s’enregistre généralement en mois de juillet. En septembre, bien que la température soit encore idéale, les touristes se font de moins en moins nombreux. C’est, pour ceux qui n’aiment pas les foules, la période idéale pour visiter La Corse. Mais attention, la diminution du nombre de voyageurs ne vous exhorte pas de l’obligation de réserver d’avance vos hébergements. Il en va de la réussite de vos vacances.

Quoi qu’il en soit, sachez que le mois de janvier et le mois de novembre ne sont en aucun cas les bons moments pour voyager en Corse. La pluie y est plus abondante en cette période.

  • Louer un scooter sur place : plus pratique, mais comment faire ?

Comme vous comptez visiter La Corse en scooter, il est de mise de parler des conditions de location de ce genre de véhicule dans la région. En amont, il importe de souligner que vous avez plusieurs prestataires de service à portée de main. Tous, ou presque, sont disponibles sur internet. De quoi vous permettre de faciliter les démarches. Demandez un devis en ligne pour être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix. Et réserver votre scooter sur des sites de professionnels pour être sûr de trouver le deux roues idéal pour votre visite de La Corse.

Généralement, une location est moins chère si la prestation s’étale sur plusieurs jours. Vérifiez les packs de prestation pour savoir si l’assistance est comprise et si le kilométrage est illimité.

  • Que faire des bagages ?

C’est l’une des problématiques en ce qui concerne les voyages en moto : que faire des bagages. Les scooters, notamment de location, sont souvent équipés d’un compartiment bagage. C’est la raison pour laquelle, les touristes préfèrent une location de véhicule qu’une location d’un deux roues. Mais attention, la taille des bagages ne sera pas la même que dans une voiture.

Choisir votre circuit

La Corse c’est un territoire de 8 722 km2. Visiter la totalité en quelques jours n’est pas possible. Ainsi, vous devez choisir votre circuit.

  • En fonction du climat et des dates de votre séjour

La période idéale pour partir à la découverte de telle ou telle partie de La Corse change d’une région à une autre. Par exemple, pour le sud du pays, à Ajaccio, les touristes préfèrent le mois de mai ou de juin. En août, la température est déjà trop chaude pour garantir le confort de tout le monde.

  • Les routes secondaires pour les férus de sensations fortes

En Corse, vous avez le choix entre plusieurs types de routes, allant des nationales parfaitement entretenues aux routes secondaires. Pour ceux qui veulent un peu plus d’adrénaline, le second itinéraire sera plus approprié.

Attention cependant, les scooters sont loin d’être aussi robuste que les tous terrains. Ainsi, vous devez vérifier la difficulté des routes avant de vous y engouffrer. D’où l’importance d’avoir un guide local avec soi.

  • Rouler en bord de mer : une option à étudier

Autrement, si vous souhaitez rester sur les routes nationales, et ce, malgré les différents animaux qui peuvent parfois couper le chemin, on vous conseille de rouler en bord de mer. Les sensations apporter par la brise du littoral vous aideront à vous dépayser. Sans compter que vous pourrez profiter à bon escient du cadre proposé par l’île de beauté.

  • 15 jours pour visiter à La Corse à scooter

Généralement, les touristes prennent 15 jours pour visiter La Corse en scooter. Vous avez le choix entre partir vers le Sud ou vers la Haute Corse. Chaque jour doit commencer dans une nouvelle ville. Et pour les nuits, vous avez le choix entre des auberges de jeunesse, des campings ou des hôtels de luxe. Tout dépend bien entendu de votre budget.

A lire également:

Ou passer des vacances naturistes en France ?

Le naturisme est un concept qui séduit de plus en plus les Français, et ce, de tous les âges. Retourner à la nature, dans le plus simple appareil, cela permet aussi d’apprécier notre corps et de mettre fin à certains complexes. Et contrairement aux idées reçues, les vacances naturistes n’entrainent pas toujours des échanges ou des relations intimes entre les divers pensionnaires.

Les vacances naturistes sont des thématiques de voyage comme les autrse, mais uniquement réservé aux courageux et à ceux et celles ouverts d’esprits. Selon les sondages, près de 17 % des Franciliens l’ont déjà testé, et le taux augmente d’année en année. Le but étant de se déstresser et de se dépayser. Depuis quelques années, des prestataires qui proposent ce genre de séjour ont ouvert leur porte dans l’hexagone, et ce, malgré le véto de certains. Voici un article pour vous qui souhaitez vous initier ou simplement organiser un autre voyage de ce genre.

Des campings en périphérie des villes généralement

Il n’existe pas encore d’hôtel naturiste où vous pouvez passer des vacances nus en France. Mais par contre, vous avez le choix entre divers établissements de campings qui présentent des offres modiques et confort. Dans les packs de prestations, vous avez accès à la fois aux hébergements et aux différentes infrastructures et animations proposées par les lieux.

Non pour des raisons de pudicité, mais pour le respect des autres habitants de la région, les établissements sont généralement placés en périphérie des villes. Cela permet entre autres de profiter d’une vue imprenable sur la région et d’un calme sans nul pareil.

  • À Montalivet

À presque 90 km de Bordeaux, on peut trouver l’un des premiers campings naturistes de France. Il a été fondé en 1950, ce qui prouve que le naturisme n’est enfaite pas une nouveauté dans l’hexagone. C’est un établissement les pieds dans l’eau, qui outre de vous faire profiter de la beauté de Bordeaux, vous permet également de vous baigner dans l’Atlantique quand bon vous semble.

  • Sur la Côté d’Azur

La Côte d’Azur renferme jalousement le plus grand nombre de centres de vacances naturistes de France. Selon les sondages, on peut y trouver près de 150 prestataires proposant des services différents : activités, animations, infrastructures, etc.

Comme pour le choix d’un hébergement comme un autre, comparer les tarifs peut s’avérer être nécessaire afin de trouver votre camping au meilleur prix et être sûr de passer un excellent séjour.

Cependant, force est de remarquer que parmi les différentes possibilités de vacances naturistes disponibles en Côte d’Azur, l’île du levant reste la référence. Et pour cause, les propriétaires des lieux ont tout misé sur le confort de ses pensionnaires naturistes.

  • Tout un village naturiste à Leucate

Un simple camping ne vous suffit pas ? Sachez qu’en faisant un détour en Leucate, près de Languedoc-Roussillon, vous pouvez profiter de tout un village naturiste. Il s’agit d’un véritable port de plaisance, un lieu de rendez-vous des adeptes des vacances tout nu.

Divers établissements sont présents sur place : restaurant, hôtels, et commerçant en tout genre. Tous prônent le même concept : le naturisme. Pour faire des rencontres, il n’y a rien de tel.

  • Direction le Sud

Dans le sud de la France, vous n’avez également que l’embarras du choix en termes de destination naturiste. Pas besoin de faire des heures de route depuis Paris afin de profiter d’un séjour de ce type. Rien qu’à 50 km de la Capitale, vous avez le camping Héliomonde, qui est une excellente alternative pour ceux et celles qui ne souhaitent pas faire un voyage long-courrier afin de pallier à quelques imprévus.

Louer une maison près des plages naturistes

Il existe également une autre manière de profiter d’un séjour naturiste, pour vous qui n’êtes pas adeptes du camping. Il suffit pour ce faire de louer une maison ou un petit appartement privé à proximité des plages naturistes. Bien évidemment, il faudra tout de même porter des vêtements pendant que vous faites les courses et quand vous parcourez la distance entre votre résidence de fortune et les plages.

Voici une petite liste des plages réputées être les meilleures plages nudistes de France :

  • Au Languedoc-Roussillon

Une référence en matière de destination naturiste, la région de Languedoc-Roussillon propose plusieurs pages nudistes propices pour garantir la réussite de vos vacances naturistes. On peut citer entre autres la plage du Cap d’Adge à Herault, celle de l’Espiguette Le Graud du Roi en Gard et bien d’autres encore.

Sur internet, vous pouvez accéder facilement à une carte qui représente les plages naturistes disponibles dans cette partie de la France.

  • Sur la Côte d’Azur

La Plage d’Arles Piémanson dans les Bouches-du-Rhône et celle de l’ile du Levant dans le Var sont les incontournables de cette région. La propriété y est sans faille et la qualité de l’eau ne vous laissera pas indifférent.

  • Dans le Nord-Pas-de-Calais

Pour une séance de bronzage tout nu dans le Nord-Pas-de-Calais, un passage par la plage de Sable d’Opage Berk est un must. N’oubliez pas les crèmes de bronzage pour éviter les brulures. Et même si les maillots n’y sont pas nécessaires, une lunette de soleil et un chapeau ainsi qu’une serviette pourraient optimiser votre confort.

  • En basse Normandie

Vous êtes plus proche de la basse Normandie ? Grand bien vous fasse ! La plage de Saint-Germain-sur-Ay est une meilleure option pour vos vacances naturistes. Plusieurs adeptes du même style de séjour y seront notamment pendant les vacances d’automnes. Ce serait peut-être pour vous l’occasion de trouver votre âme sœur.

  • En Bretagne

Dans les Côtes-d’Armor, vous avez la plage de Lourtouas Erqyu et celle de Mez And Aod Lannion. Près du Finistère, il y a la plage de Kerler Fouesnant ainsi que celle de Kéranouat Tregunc. Outre de se prélasser au soleil, ici, vous pouvez faire des baignades, vous lancez dans quelques activités sportives et nautiques, et ce, avec des personnes qui partagent la même conception des vacances que vous. Les questions de voyeurisme ne se posent pas. Vous vous sentez à l’aise et bien dans votre peau, ce qui impactera sur votre niveau de stress de manière considérable.

  • En Aquitaine

Enfin, si vous avez envie d’un séjour en Aquitaine, opter pour des maisons proches de la plage d’Hossegor ou celle de Saint-Nicolas le Verdon sur Mer serait un atout.  Ce sont des places nudistes, parmi plusieurs autres, que vous pouvez exploiter pour un séjour réussi.

Les musts have pour des vacances naturistes

Il est certainement plus facile de faire ses bagages pour des vacances naturistes. Il ne faut emporter avec soi qu’un minimum de vêtement, voire pas du tout. Il n’en demeure pas moins que vous devez faire vos sacs. Et afin de garantir la réussite de votre séjour, voici quelques must have :

  • Une crème solaire de marque pour se protéger du soleil
  • Des accessoires de mode pour être tout de même tendance sur la plage : lunette de soleil, chapeau
  • Une serviette de plage pour les séances de bronzages
  • Des articles de toilette pour l’hygiène personnelle
  • Une couverture pour la nuit
  • Et un budget pour les imprévus de toute sorte

A lire également:

Les lieux célèbres en France

La France est depuis toujours une des destinations préférées par les touristes du monde entier. Dans les différents départements, chaque année, on enregistre un taux de visite important. Et les sites touristiques ainsi que les monuments français connaissent, pour la plupart leur heure de gloire, et ce, sur le plan international. Voici une liste des quelques lieux célèbres en France.

La Tour Eiffel

Quand on parle de tourisme en France, on ne peut bien évidemment pas omettre la Dame de fer. C’est LE monument incontournable et il se trouve dans la capitale en plein centre-ville. Selon les sondages, chaque année, la tour Eiffel fait l’objet de plusieurs millions de visites (7 millions environ). Et les touristes qui veulent toucher de près la dame de fer viennent du monde entier : le Japon, les États-Unis, Italie, Afrique, etc.

Pour la petite histoire, la Tour Eiffel fait 324 mètres. Elle date du 19e siècle. Mais depuis, elle a été rénovée plus d’une fois. De nos jours, dans son intérieur, vous avez des ascenseurs qui conduisent les touristes jusqu’au sommet d’où ils peuvent profiter d’une vue imprenable sur la capitale.

Quelques boutiques de souvenir et un des restaurants les plus réputés en France s’y sont également installés. Pour y avoir le plaisir d’y passer une soirée, il faudra réserver des mois en avance. Mais malgré le prix et la difficulté d’y avoir une table, le restaurant de la tour Eiffel est une attraction qui semble intéresser les couples étrangers. Il faut dire que le cadre y est romantique à souhait.

Disneyland Paris

Certains le prennent pour un endroit magique, d’autres pour une simple attraction. Dans les deux cas, Disneyland Paris est un des lieux incontournables en France, et ce, peu importe l’âge des visiteurs. Le parc a récemment fêté ses 25 ans et il n’a pas perdu de sa beauté.

Ici, les petits peuvent rencontrer les héros des dessins animés et les grands retombés en enfance. Et parmi les millions de visiteurs quotidiens de ce parc, on ne rencontre pas que des étrangers. Même les Parisiens et les familles venant de toute la France ne s’en sont pas lassés.

Spectacles d’animations, feux d’artifice, séances photo et d’orthographes, différentes activités disponibles : le parc a de quoi vous transporter dans un autre monde. Il s’étend d’ailleurs sur plusieurs hectares, ce qui vous permettra de bien occuper votre journée.

Le Musée du Louvre

 Vous êtes un féru d’art ? Vous tombez bien ! En France, il y a l’un des plus célèbres musées au monde : le Musée du Louvre. Situé en plein centre-ville de Paris, cet établissement s’étendant sur près de 72 000 m2 de galerie propose des œuvres d’art uniques et datant pour la plupart de l’antiquité.

En plus des expositions pérennes, sachez que dans le Musée du Louvre vous avez aussi quelques représentations de passage. Le calendrier de ce centre culturel est disponible en ligne.

Pour information, le palais du Louvre n’est pas simplement apprécié par sa grande collection d’objets d’art. Étant fondé en 1793, c’est aussi un véritable témoin de la beauté de l’architecture de l’époque. Ce peut être aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le château de Versailles

Désormais disponible pour une visite virtuelle, le château de Versailles est aussi une des attractions touristiques les plus célèbres en France. Il intéresse notamment les férus d’histoires dans la mesure où il témoigne du passé chargé du pays. Et pour cause, ici ont vécu les différents rois de France.

Situé sur la Place d’Armes en Yvelines, ce bâtiment qui date de 1682 séduit par sa taille et son élégance. Tout y est resté intact : que ce soit les décorations ou l’habillement des murs.

Bien souvent, en plus de visites publiques, le château de Versailles accueille quelques représentations. Encore une fois, les calendriers sont à portée de clic sur la toile.

Les Champs Élysées

Objet de plusieurs chansons, la beauté des Champs Élysées a déjà fait le tour du monde. C’est une des places incontournables quand vous êtes de passage en France. Elle se trouve encore une fois dans la capitale.

Les champs Élysées s’étendent sur presque 2 km dans le 8e arrondissement. Elle est jonchée par des arbres parfaitement taillés et quelques places d’une beauté rare. Mais sa magnificence se reflète surtout la nuit quand les luminaires éclairent l’avenue. C’est un cadre propice pour une balade en amoureux.

Le Moulin Rouge

Le Moulin rouge est un cabaret situé en plein cœur de la capitale de France. Elle est célèbre à cause des évènements qui s’y passent. Émission télévisée, spectacle en tout genre et bien d’autres encore : c’est le must des cabarets de Paris.

Pendant votre séjour, pourquoi ne pas y faire un bref passage pour apprécier le talent des artistes parisien ?

La Côte d’Azur

Si vous êtes cependant en quête d’un peu de détente et de dépaysement, les centres-ville sont à éviter. Optez plutôt pour la côté d’Azur. Ici, les plages sont d’une beauté rare ornée par la mer Méditerranée.

Destination touristique très connue, la Côte d’Azur propose différents complexes hôteliers de luxe et des animations qui s’adaptent à tous les âges. Les fans du monde de la nuit peuvent même y trouver des boites de nuit et des bars très fréquentés l’été.

Marseille et ses Calanques

Marseille est l’une des plus grandes villes portuaires de France. De ce fait, elle est l’une de celles les plus animées. Ici, les touristes ont droit à plusieurs attractions. Mais celles la plus connue par les voyageurs sont les Calanques.

Il s’agit d’un massif littoral de plus de 20 km le long des côtés méditerranéens. Le cadre est magnifique et le calme y est à son plein. Il faut dire qu’on est ici à plusieurs kilomètres des tumultes de la grande ville.

Ornées de massif de plusieurs mètres de hauteur, les calanques prennent l’image d’une plage privée de sable blanc. C’est le lieu de rendez-vous des jeunes en mal d’aventure et des adultes en quêtes de détente.

Outre de se prélasser au bord de l’eau, vous pourrez aussi faire d’autres activités. Tel est le cas par exemple de la pêche, de la plongée sous-marine, vous pouvez même sauter directement des falaises mais faites attention.

Il faut également souligner que les Calanques disposent d’une réserve naturelle qui fait plusieurs kms. Vous avez envie de grands espaces, d’une meilleure communion avec la nature ? Vous êtes ici au bon endroit.

Puy du Fou en Vendée

Vous êtes de passage en Vendée, pourquoi ne pas en profiter pour visiter l’un des autres parcs les plus réputés de France : Puy du Fou. C’est un parc à thème qui raconte de manière ludique, mais claire l’histoire de la France.

Il semble important de souligner que le Puy du fou a été créé en 1978 par un certain Philippe de Villiers. Le concept continue de plaire. Encore aujourd’hui, les attractions du parc attirent des millions de visiteurs par an (environ 2 millions).

Cette année, le puy du Fou accueille plusieurs évènements. Sur leur site, vous avez de plus amples informations sur le sujet. De quoi vous permettre de mieux organiser votre séjour.

A lire également:

Les plus vieilles villes du monde

Une ville est dite vieille lorsqu’elle est là des décennies, des siècles et même des millénaires alors que les populations varient et le climat change. Relativement, peu de villes antiques ont réussi à survivre à l’épreuve du temps et certaines tiennent encore debout, mieux que ça, elles vivent toujours.

Cet article va satisfaire votre curiosité en vous indiquant quelles sont les villes les plus anciennes du monde.

Damas, Syrie

Damas est la capitale de la Syrie. Il compte à nos jours 4 millions d’habitants dans son agglomération. Il a une longue histoire qui remonte à 12 000 ans avant Jésus-Christ. De nombreuses civilisations s’y sont succédées telles que les assyriens, araméens, perses, grecs, séleucides, romains et arabes. D’après de récentes fouilles archéologiques, Damas serait la ville la plus ancienne du monde.

Sa richesse en sites touristiques fait de lui une destination touristique populaire jusqu’à ce que les troubles récents en Syrie l’aient frappé.

Depuis 1979, la ville de Damas est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Suse, Iran

En Iran, berceau des Perses, se trouve la ville de Suse dans laquelle se trouve une Acropole datant de 4200 ans avant Jésus-Christ. On y retrouve également des signes d’habitations plus anciens datant de 5000 ans avant Jésus Christ au moins.

Jéricho, Palestine

Jéricho est également connue comme une des villes les plus vieilles du monde. Elle se trouve près du fleuve Jourdain en Cisjordanie. De nos jours, elle abrite environ 20 000 habitants.

Les vestiges les plus anciens découverts à Jéricho remontent à 11 000 ans et dévoilent la présence d’une vingtaine de colonies successives. C’est également là que l’on a retrouvé les restes de l’édifice public le plus vieux du monde, soit une tour de 8,5 mètres.

Byblos, Liban

Imaginez-vous arpenter une ville aussi vieille que le monde, la plus vieille ville habitée. Ainsi se présente le décor de Byblos qui est aujourd’hui connu sous son nom moderne de Jbeil. Son histoire remonte à plusieurs siècles, soit 5000 ans avant Jésus-Christ, et vous le constaterez aisément à travers son architecture authentique et originale.

La belle forteresse datant du Moyen-Age le témoigne. Ce château abrite le musée de Hakel. Là-bas, vous verrez exposées de nombreuses reliques antiques : céramiques, statues antiques, ancres de batellerie, autel de culte égyptien, etc. Jbeil compte aujourd’hui 40 000 habitants et continue de constituer un important port pour la Méditerranée.

Alep, Syrie

Les premières traces écrites laissent penser qu’Alep est parmi les plus vieilles villes du monde. On estime d’ailleurs qu’elle aurait été habitée 5000 ans avant Jésus Christ. Célèbre pour ses tristes histoires, en partie détruite, la ville d’Alep a connu durant sa longue histoire une succession d’occupations qui ont considérablement influé sur son évolution.

Peuplée en 2004, avant la guerre civile, par plus de 2 millions d’habitants, elle fut la troisième plus grande cité de l’Empire Ottoman. Son emplacement stratégique lui a longtemps assuré une prospérité relative aux échanges commerciaux.

En 1986, la vieille ville a été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses joyaux les plus célèbres : la Grande Mosquée des Omeyades, la Citadelle et les souks, ont été ravagés par les affrontements.

Médinat-el-Fayoum, Egypte

Ville située en Moyenne Égypte, Médinat-el-Fayoum occupe une partie de l’ancien site de Crocodilopolis au niveau d’un oasis alimenté par le Bahr Yussef, un canal du Nil. Crocodilopus était une ville célèbre pendant la XIIe dynastie (autour de 1750 avant Jésus Christ avant les Hyksos). La ville de Médinat-el-Fayoum compte aujourd’hui 260 000 habitants.

Vârânasî, Inde

Anciennement connu comme Bénarès, Vârânasî est un centre culturel et religieux depuis au moins 3000 ans. Plus d’un million de pèlerins hindous des quatre coins du monde s’y rendent chaque année pour participer à des cérémonies et nager dans le fleuve sacré du Gange. Des crémations ont lieu sur les rives. Un endroit unique au monde !

Plovdiv, Bulgarie

Plovdiv, deuxième plus grande ville de Bulgarie avec 580 000 habitants, serait la ville la plus ancienne d’Europe. Étant habitée depuis près de 9000 ans, elle changea plusieurs fois son nom, et fut connu pour son apogée durant l’Empire Romain.

Erbil, Irak

Erbil est la capitale du Kurdistan irakien. Son origine remontait à 6000 ans avant Jésus Christ. La ville compte aujourd’hui un million et demi d’habitants et sa vielle citadelle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Athènes, Grèce

Athènes est la capitale de la Grèce et a été habitée depuis environ 3400 ans. Ville historique depuis des millénaires, Athènes a connu des périodes heureuses et d’autres moins prospères.

Athènes est remplie de monuments romains, byzantins, grecs et ottomans et reste une destination touristique très populaire.

Lisbonne, Portugal

Depuis toujours, Lisbonne est une place pour le commerce et également militaire idéal grâce à son port. Les archéologues ont retrouvé des objets phéniciens datant de 1200 ans avant Jésus Christ. Ce qui prouve l’antiquité de cette ville. On pourrait retenir la date de 1755 comme la pire année de la ville lorsque l’un des séismes les plus destructeurs, accompagné d’un tsunami massif et des feux de forêt, rasa une bonne partie de Lisbonne et tua des dizaines de milliers d’habitants.

Jérusalem, Israël

A ce qu’on peut lire dans les manuels d’histoire, Jérusalem aurait ainsi été assiégée 23 fois, été 52 fois attaquée, capturée 44 fois et détruite à deux reprises. On présume que Jérusalem serait vieille de plus de 5000 ans. Cette cité chargée d’histoire compte aujourd’hui plus de 700 000 habitants.

Troisième ville sainte de l’Islam et centre spirituel du peuple juif, Jérusalem accueille de nombreux sites religieux, y compris le Dôme du Rocher, le Mur des Lamentations, l’Eglise du Saint-sépulcre et la mosquée al-Aqsa.

Tyr, Liban

La ville de Tyr était une véritable merveille dans le monde antique. Elle a réussi à survivre pendant tous les sièges jusqu’à Alexandre Le Grand. On peut retrouver des signes d’habitations de plus de 6000 ans à Tyr. Aujourd’hui, la ville est la quatrième ville du Liban.

Cholula, Mexique

Cholula est la plus ancienne cité des Amériques. Elle fut fondée deux siècles avant Jésus Christ alors que Mexico ne l’a été qu’en 1325. Elle est située à plus de 2000m d’altitude, au pied d’un volcan toujours en activité.

Rome, Italie

Les premiers habitants de Rome datent du VIIIe siècle avant Jésus Christ. La ville de Rome est surtout connue comme le centre de l’empire romain qui a dominé l’Afrique du Nord, l’Europe et le Moyen-Orient.

Gaziantep, Turquie

En 3650 avant Jésus Christ était fondée la ville de Gaziantep. Sélectionnée par la Turquie comme destination européenne d’excellence, cette vieille ville abrite de nombreux trésors à l’image des vestiges de la cité antique de Zeugma. Elle reste notamment connue pour la prospérité dont elle jouissait à l’époque qui suivit sa conquête par les romains.

Balkh, Afghanistan

Connue sous le nom de Bactres ou Bactra dans l’antiquité, Balkh se trouve dans le nord de l’Afghanistan et est décrite comme « la mère des villes » par les Arabes. La vieille ville a atteint son apogée entre 2500 et 1900 ans avant Jésus Christ avant l’ascension des empires perse et mède. Témoignage étonnant, la ville abritait des dizaines de monastères bouddhistes. De nombreux témoignages datant du début du VIIe siècle l’ont prouvé. La Balkh moderne abrite l’industrie du coton de la région.

A lire également:

Faire du tourisme à Podgorica

Le nom de Podgorica qui signifie littéralement « au pied de la petite montagne » apparaît pour la première fois au 14e siècle. Lorsque le Monténégro était une des républiques de l’ex-Yougoslavie en 1946, Podgorica devenait sa capitale et a été rebaptisée « Titograd ». Elle reprend toutefois le nom de Podgorica en 1992.

Vous rêvez d’un voyage dépaysant entre forêt et mer ? Partez pour un séjour à la découverte de cette magnifique ville, une destination touristique de plus en plus convoitée, proposant une large palette de paysages et d’ensembles naturels impressionnants. Profitez donc pleinement de vos vacances car les trésors de Podgorica n’attendent plus que vous !

La Tour-horloge

Localisée sur la rive gauche de la Ribnica, cette tour-horloge en pierres apparentes date de 1 667. Haute de 16m, c’est une des rares vestiges de l’époque ottomane à Podgorica, épargnée par les bombardements pendant la Seconde Guerre Mondiale. Heureusement, le mécanisme fut entièrement remplacé en 2012.

Les bains turcs

Les bains turcs sont situés au bord de la rivière Ribnica, sous le « Nouveau Pont » (Novi Most). Sans toit, avec un intérieur d’origine non conservé, ils sont maintenant transformés en centre culturel.

Musée et Galerie Petrović

Située au milieu d’un parc ombragé, cette ancienne résidence d’hiver de la famille Petrović (construit en 1891) fait partie, depuis 1995, du Centre d’art contemporain. Transformée en galerie d’art des pays non alignés en 1984, la résidence à accueillit durant plusieurs années de nombreux artistes étrangers dont quelques tableaux sont actuellement exposés au troisième étage du bâtiment.

La petite chapelle du palais et l’ancienne « Maison des Gardes du roi », érigées justes à côté du palais, ont également été transformées en espaces d’exposition. Rafraîchissant, bien tenu et très calme, le parc fait partie des lieux de promenade les plus agréables de la ville.

La cathédrale de la résurrection du Christ

La cathédrale de la Résurrection du Christ, appelée plus couramment Hram par les locaux, est une cathédrale orthodoxe serbe, la plus grande de Podgorica. Cette  église est située dans le quartier de Momišići, non loin du centre-ville, dans le quartier « nouveau ».

Edifiée entre 1993 et 2013, à partir des plans de l’architecte serbe Predrag Ristić, l’édifice est un des principaux monuments du Podgorica moderne. Plusieurs styles différents ont été utilisés. On retrouve de l’italien, du romain et du byzantin. Le dôme central, d’une hauteur de presque 42 m à sa pointe, est orné, en son intérieur, de peintures et de fresques dorées. La plus importante de ces dernières, très visible dès l’entrée de l’église, raconte la Résurrection du Christ, événement dont la cathédrale prend le nom.

Le sol en marbre reflète par ailleurs la richesse et l’importance de l’œuvre. Les deux tours de plus de 26 m abritent les cloches. L’une d’entre elles est la plus énorme de tous les pays des Balkans (pesant 11 tonnes). Au pied de ces tours, on trouve deux chapelles, érigées en mémoire de Saint Jovan Vladimir (990-1016) et de Saint Simeon (1114-1200).

Aujourd’hui, connue à travers l’Europe, la cathédrale est devenue un vrai lieu de pèlerinage pour les orthodoxes et un des endroits les plus touristiques de Podgorica.

L’église Saint-Georges

Datant du Xe siècle, cet édifice religieux a été érigé sur le flanc de la colline qui donna son nom à la ville, Gorica. C’est l’église la plus ancienne du pays.

La mosquée osmanagić

Construite par le même constructeur (Mehmed-paša Osmanagić, qui y est enterré) et à la même époque que la Tour-Horloge (fin du XVIIIe siècle), la mosquée osmanagić a été gravement endommagée lors d’un bombardement fatal pendant la Seconde Guerre mondiale et elle n’a été rénovée qu’en 1997.

La mosquée starodoganjska

La mosquée starodoganjsk, appelée aussi Skender Čauševa džamija (XVe siècle), a été restaurée à plusieurs reprises. La plus importante restauration date en outre de 1985.

Le musée de la ville

Située au bord de la Ribnica, cette maison de début du XXe siècle appartenait à Kuslev, un dentiste de la famille royale. Elle est actuellement transformée en musée.

Installée au premier étage du bâtiment, la collection du musée comprend notamment quelques tableaux du célèbre peintre Petar Lubarda, des vases, poteries et bijoux trouvés lors des fouilles effectuées sur le site de la ville antique de Doclea, des icônes orthodoxes, ainsi que quelques armes et costumes traditionnelles luxueusement ornées.

Le Pont Vezirov

Le Pont Vezirov est le pont le plus vieux de Podgorica. Il est situé à droite, près du pont Milenijum sur la Morača. Fondé à l’origine par la célèbre famille turque  » Bušatlija  » au XVIIIe siècle, il a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale et fut reconstruit à plusieurs reprises.

Le Monastère de Dajbabe

Le Monastère de Dajbabe fut érigé en 1897 par le père Simeon Popović. Si l’architecture du bâtiment en elle-même ne présente pas d’intérêt particulier, l’intérieur de l’édifice, par contre, mérite une visite. En effet, au cœur du bâtiment se cache une curieuse grotte recouverte de peintures religieuses. Réalisées par le père Simeon Popović, ces représentations ont été peintes  sur la surface irrégulière de la roche. Bien que l’humidité ambiante ait provoqué la perte de plusieurs détails, la visite du lieu n’en reste pas moins une expérience singulière.

Le site archéologique de Dukjla

Le site archéologique de Duklja abrite les vestiges de l’ancienne cité de Duklja (nom latin, Doclea), l’ancêtre de l’actuelle Podgorica. Il s’agit de la ville romaine la plus intéressante et la mieux préservée du pays. Érigée au croisement de trois rivières (Zeta, Morača Širalija), cette cité fut construite au tout début du 1er siècle après J.C lorsque les Romains battirent la tribu illyrienne des Docleati.

Centre puissant de la province romaine de la Dalmatie au cours des 1er et 2e siècles, le site devint, avec le nouveau découpage administratif de l’Empire romain en 297, la capitale de la province Prevalitania. Néanmoins, son influence commença à décliner au cours des 4e et 5e siècles en raison des invasions barbares.

Des recherches, menées par l’archéologue anglais Sir Arthur Evans entre 1875 et 1882, permirent de mettre au jour une large nécropole. Cette découverte confirma l’importance qu’eût Podgorica autrefois car elle montra qu’entre 8 000 et 10 000 personnes au moins vécurent dans cette cité. Par ailleurs, les ruines suggèrent la présence d’une basilique et de nombreux bâtiments publics (temples, thermes, villas) le long de la rue principale. Peu ou mal protégé par le passé, ce site a malheureusement été pillé à plusieurs reprises et beaucoup de ses vestiges ont définitivement disparu.

Les agences de voyages à Podgorica:

  • Grand travel Montenegro

« Grand travel Monténégro est une agence réceptive située au bout de la rue Slobode. Elle organise des excursions et fournit des hébergements. Les transferts et la location de véhicules font également partie des activités de la maison.

  • Montenegro adventures

Si vous aimez la culture, la nature, le tourisme actif et le contact avec la population locale, cette jeune agence qui a le vent en poupe est pour vous. Cette équipe compétente propose des excursions, des hébergements et du sport extrême sur mesure dans tout le pays qu’on ne risque donc pas de s’ennuyer !

078cf0a625d3c373