Qu’est-ce qu’un road-trip ?

Il y a plusieurs façons de découvrir le monde et le Road Trip en est une ! Il a actuellement le vent en poupe. Ainsi, les adeptes du Road trip deviennent de plus en plus nombreux en ce moment. Mais c’est quoi vraiment un road trip ?

Il est souvent difficile de lui donner une définition exacte et claire. Il prête même, des fois, à confusion avec d’autres formules. On va essayer de définir aux mieux cette notion d’origine anglophone dans cet article.

L’histoire du Road-Trip

Les premiers « Road Trip » remontent à l’époque pharaonique durant lequel le pharaon se déplaçait assez souvent au bord de son chariot. Cependant, ce terme est plutôt associé, de manière plus générale, aux pionniers du far-west qui ont fait le tour de l’Amérique, d’Est à l’Ouest, et à cheval pour trouver de nouvelles propriétés à exploiter.

On peut tirer de cela que le Road trip est un voyage dans le but de découvrir un nouveau pays, de nouvelles villes et de nouvelles personnes un peu éloignés des sentiers battus. Seulement, de nos jours, le cheval n’est plus le moyen de transport privilégié : la voiture a pris le relais depuis plusieurs décennies déjà.

Certains l’associent même au Road trip. Or, il est aussi envisageable de le faire à vélo, en camping-car ou bien avec d’autres moyens de locomotion plus originaux comme des trottinettes, des voitures solaires, etc.

Un voyage pour le plaisir

Le mot Road Trip vient de deux mots anglais : « Road » et « trip » qui peuvent être traduits en Français par « voyage sur la route » (comme le merveilleux livre de mon écrivain préféré Jack Kerouac et son livre « On the Road »).

Mais le Road trip est bien plus que cela. En effet, on ne peut pas dire qu’un chauffeur de camion qui exerce son métier effectue un road trip. Dans ce cas de figure, le voyage est juste un « must » pour atteindre le but alors que dans un road trip, le voyage est le but et le road-tripper le fait pour son propre plaisir, dans le but de découvrir de nouvelles choses, de nouveaux paysages.

Donc, le road trip se suffit à lui-même. C’est aussi ce qui le différencie des autres types de vacances. Ainsi, dans un road trip, on voyage sans destination précise, on se laisse bercer par les nouvelles rencontres tout au long des kilomètres parcourus et la majeure partie des vacances se passent sur la route.

Ici, l’excitation, l’aventure et les surprises sont à l’honneur. Aussi, un road trip se vit à plusieurs et rires et convivialité seront également au rendez-vous.

Pour conclure, le « trip » de road trip va au-delà du « voyage » : c’est le terme « excursion » qui le traduit le mieux.

Road-trip : à ne pas confondre avec non-préparation

Il est vrai que dans un road trip, on privilégie les surprises. Mais attention ! Cela ne veut pas pour autant dire « non préparation ». Au contraire, ce voyage nécessite beaucoup de préparation puisqu’on ne sait jamais ce qui nous attend sur la route. Ainsi, il faut savoir : par où commencer ? Quel moyen de locomotion choisir ? Et question budget ? Etc. Voici une liste de tout ce que vous devez savoir pour bien préparer votre road trip.

  • Où aller ?

C’est la première chose à déterminer lors de la préparation d’un road trip pour ne pas perdre du temps à penser quelle route prendre le jour du voyage venu : vers le Nord ou vers le Sud, etc.

Une fois la destination choisie, il faut que vous établissiez votre itinéraire en listant les choses que vous voulez faire, que vous voulez voir. Cela peut changer et c’est l’intérêt même du road trip : « on se laisse aller ». Cependant, cette étape garde son importance en ce sens qu’il vous permet de savoir à peu près combien de jours il vous faudra dans chaque ville, à moins que vous ne prévoyiez pas de date de retour.

Pour tracer votre itinéraire, Google Maps est votre meilleur ami. Il vous aidera à estimer les distances que vous devez parcourir pour se rendre dans les villes que vous voulez visiter, ainsi que le temps qu’il vous faudra sur la route. Cependant, ayez toujours à l’esprit que ce n’est qu’une estimation.

En effet, il se peut bien que ce temps augmente une fois que vous serez sur place. Donc, ayez tendance à rallonger de quelques jours la durée de votre voyage : vous n’allez quand même pas passer juste à côté d’un endroit merveilleux parce que le temps vous manque !

Prévoyez également des jours de repos car rester tout le temps sur le siège d’une voiture est épuisant que vous ne trouverez plus le bonheur de faire le voyage. Le mieux serait de faire au plus 300 km par jour.

Enfin, n’oubliez pas de visiter les forums de voyageurs, ce sont de vraies mines d’informations qui pourront vous servir.

  • Le moyen de locomotion

Il y en a plusieurs mais cela dépend vraiment du type de voyage que vous désirez faire, ainsi que de votre destination et votre budget : voiture, van, moto, vélo, etc. Vous pouvez utiliser le vôtre ou bien en louer un.

Pour des raisons pratiques, beaucoup se tournent vers la location d’une voiture pour ce genre de voyage. Mais comment la choisir ? Eh bien ! Si vous ne comptez pas prendre des pistes, une familiale ou une compacte peut bien faire l’affaire.

Sinon, préférez le SUV ou bien un 4X4. N’oubliez pas également de prendre en compte le nombre de personnes qui vont vous accompagner et réservez à l’avance.

Faites attention aux comparateurs de location de voiture car certains d’entre eux ne remboursent pas l’argent d’une location annulée même si ce sont eux-mêmes qui l’ont fait de leur propre chef. Les forums vous renseigneront sûrement sur le sujet.

Il est également bien de signaler que si vous ne rendez pas le véhicule là où vous l’avez pris, vous serez, dans la plupart des destinations, tenu de payer au loueur des frais en sus : le « One way fees ». Alors, renseignez-vous bien avant.

Concernant l’assurance, les road-tripper posent souvent la question : faut-il en prendre une ? Eh bien ! Sachez que certaines cartes bancaires peuvent bien vous couvrir pour vos locations de voiture. C’est par exemple le cas de la Visa Premier ou de la Gold Mastercard. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’une assurance. Par contre, elles ne couvrent pas  les locations de camping-cars et de vans. Donc, si vous voulez opter pour l’un de ces deux moyens de locomotion, il faut que vous preniez une assurance « multirisques ».

Enfin, pour prévenir les éventuels discordes avec le loueur lors de la remise de la voiture, vérifiez bien qu’il n’y a pas de rayures ou bien autres choses de ce genre au moment où vous la prenez. S’il y en a, prévenez votre loueur et prenez en photo chaque égratignure avec votre smartphone.

Le budget à prévoir

Cela dépend vraiment du genre de voyage que vous désirez faire : un road trip dans un cadre luxueux ? Dans ce cas, il faut prévoir un budget assez conséquent pour les hôtels de luxe tout au long de la route ;

Cela ne vous intéresse pas et une auberge de jeunesse suffira à faire votre bonheur ? Eh bien ! Dans ce cas, vous pourrez vraiment effectuer un road trip parfait mais moins cher, …

Et tant qu’on en parle, n’oubliez pas d’emporter avec vous un sac de couchage ainsi que toutes les choses qui vous paraissent être utiles sur la route : une trousse de pharmacie, des ustensiles pour faire des repas à l’improviste, le nécessaire pour votre hygiène, etc.

A lire également:

Ou passer des vacances naturistes en France ?

Le naturisme est un concept qui séduit de plus en plus les Français, et ce, de tous les âges. Retourner à la nature, dans le plus simple appareil, cela permet aussi d’apprécier notre corps et de mettre fin à certains complexes. Et contrairement aux idées reçues, les vacances naturistes n’entrainent pas toujours des échanges ou des relations intimes entre les divers pensionnaires.

Les vacances naturistes sont des thématiques de voyage comme les autrse, mais uniquement réservé aux courageux et à ceux et celles ouverts d’esprits. Selon les sondages, près de 17 % des Franciliens l’ont déjà testé, et le taux augmente d’année en année. Le but étant de se déstresser et de se dépayser. Depuis quelques années, des prestataires qui proposent ce genre de séjour ont ouvert leur porte dans l’hexagone, et ce, malgré le véto de certains. Voici un article pour vous qui souhaitez vous initier ou simplement organiser un autre voyage de ce genre.

Des campings en périphérie des villes généralement

Il n’existe pas encore d’hôtel naturiste où vous pouvez passer des vacances nus en France. Mais par contre, vous avez le choix entre divers établissements de campings qui présentent des offres modiques et confort. Dans les packs de prestations, vous avez accès à la fois aux hébergements et aux différentes infrastructures et animations proposées par les lieux.

Non pour des raisons de pudicité, mais pour le respect des autres habitants de la région, les établissements sont généralement placés en périphérie des villes. Cela permet entre autres de profiter d’une vue imprenable sur la région et d’un calme sans nul pareil.

  • À Montalivet

À presque 90 km de Bordeaux, on peut trouver l’un des premiers campings naturistes de France. Il a été fondé en 1950, ce qui prouve que le naturisme n’est enfaite pas une nouveauté dans l’hexagone. C’est un établissement les pieds dans l’eau, qui outre de vous faire profiter de la beauté de Bordeaux, vous permet également de vous baigner dans l’Atlantique quand bon vous semble.

  • Sur la Côté d’Azur

La Côte d’Azur renferme jalousement le plus grand nombre de centres de vacances naturistes de France. Selon les sondages, on peut y trouver près de 150 prestataires proposant des services différents : activités, animations, infrastructures, etc.

Comme pour le choix d’un hébergement comme un autre, comparer les tarifs peut s’avérer être nécessaire afin de trouver votre camping au meilleur prix et être sûr de passer un excellent séjour.

Cependant, force est de remarquer que parmi les différentes possibilités de vacances naturistes disponibles en Côte d’Azur, l’île du levant reste la référence. Et pour cause, les propriétaires des lieux ont tout misé sur le confort de ses pensionnaires naturistes.

  • Tout un village naturiste à Leucate

Un simple camping ne vous suffit pas ? Sachez qu’en faisant un détour en Leucate, près de Languedoc-Roussillon, vous pouvez profiter de tout un village naturiste. Il s’agit d’un véritable port de plaisance, un lieu de rendez-vous des adeptes des vacances tout nu.

Divers établissements sont présents sur place : restaurant, hôtels, et commerçant en tout genre. Tous prônent le même concept : le naturisme. Pour faire des rencontres, il n’y a rien de tel.

  • Direction le Sud

Dans le sud de la France, vous n’avez également que l’embarras du choix en termes de destination naturiste. Pas besoin de faire des heures de route depuis Paris afin de profiter d’un séjour de ce type. Rien qu’à 50 km de la Capitale, vous avez le camping Héliomonde, qui est une excellente alternative pour ceux et celles qui ne souhaitent pas faire un voyage long-courrier afin de pallier à quelques imprévus.

Louer une maison près des plages naturistes

Il existe également une autre manière de profiter d’un séjour naturiste, pour vous qui n’êtes pas adeptes du camping. Il suffit pour ce faire de louer une maison ou un petit appartement privé à proximité des plages naturistes. Bien évidemment, il faudra tout de même porter des vêtements pendant que vous faites les courses et quand vous parcourez la distance entre votre résidence de fortune et les plages.

Voici une petite liste des plages réputées être les meilleures plages nudistes de France :

  • Au Languedoc-Roussillon

Une référence en matière de destination naturiste, la région de Languedoc-Roussillon propose plusieurs pages nudistes propices pour garantir la réussite de vos vacances naturistes. On peut citer entre autres la plage du Cap d’Adge à Herault, celle de l’Espiguette Le Graud du Roi en Gard et bien d’autres encore.

Sur internet, vous pouvez accéder facilement à une carte qui représente les plages naturistes disponibles dans cette partie de la France.

  • Sur la Côte d’Azur

La Plage d’Arles Piémanson dans les Bouches-du-Rhône et celle de l’ile du Levant dans le Var sont les incontournables de cette région. La propriété y est sans faille et la qualité de l’eau ne vous laissera pas indifférent.

  • Dans le Nord-Pas-de-Calais

Pour une séance de bronzage tout nu dans le Nord-Pas-de-Calais, un passage par la plage de Sable d’Opage Berk est un must. N’oubliez pas les crèmes de bronzage pour éviter les brulures. Et même si les maillots n’y sont pas nécessaires, une lunette de soleil et un chapeau ainsi qu’une serviette pourraient optimiser votre confort.

  • En basse Normandie

Vous êtes plus proche de la basse Normandie ? Grand bien vous fasse ! La plage de Saint-Germain-sur-Ay est une meilleure option pour vos vacances naturistes. Plusieurs adeptes du même style de séjour y seront notamment pendant les vacances d’automnes. Ce serait peut-être pour vous l’occasion de trouver votre âme sœur.

  • En Bretagne

Dans les Côtes-d’Armor, vous avez la plage de Lourtouas Erqyu et celle de Mez And Aod Lannion. Près du Finistère, il y a la plage de Kerler Fouesnant ainsi que celle de Kéranouat Tregunc. Outre de se prélasser au soleil, ici, vous pouvez faire des baignades, vous lancez dans quelques activités sportives et nautiques, et ce, avec des personnes qui partagent la même conception des vacances que vous. Les questions de voyeurisme ne se posent pas. Vous vous sentez à l’aise et bien dans votre peau, ce qui impactera sur votre niveau de stress de manière considérable.

  • En Aquitaine

Enfin, si vous avez envie d’un séjour en Aquitaine, opter pour des maisons proches de la plage d’Hossegor ou celle de Saint-Nicolas le Verdon sur Mer serait un atout.  Ce sont des places nudistes, parmi plusieurs autres, que vous pouvez exploiter pour un séjour réussi.

Les musts have pour des vacances naturistes

Il est certainement plus facile de faire ses bagages pour des vacances naturistes. Il ne faut emporter avec soi qu’un minimum de vêtement, voire pas du tout. Il n’en demeure pas moins que vous devez faire vos sacs. Et afin de garantir la réussite de votre séjour, voici quelques must have :

  • Une crème solaire de marque pour se protéger du soleil
  • Des accessoires de mode pour être tout de même tendance sur la plage : lunette de soleil, chapeau
  • Une serviette de plage pour les séances de bronzages
  • Des articles de toilette pour l’hygiène personnelle
  • Une couverture pour la nuit
  • Et un budget pour les imprévus de toute sorte

A lire également:

Les plus vieilles villes du monde

Une ville est dite vieille lorsqu’elle est là des décennies, des siècles et même des millénaires alors que les populations varient et le climat change. Relativement, peu de villes antiques ont réussi à survivre à l’épreuve du temps et certaines tiennent encore debout, mieux que ça, elles vivent toujours.

Cet article va satisfaire votre curiosité en vous indiquant quelles sont les villes les plus anciennes du monde.

Damas, Syrie

Damas est la capitale de la Syrie. Il compte à nos jours 4 millions d’habitants dans son agglomération. Il a une longue histoire qui remonte à 12 000 ans avant Jésus-Christ. De nombreuses civilisations s’y sont succédées telles que les assyriens, araméens, perses, grecs, séleucides, romains et arabes. D’après de récentes fouilles archéologiques, Damas serait la ville la plus ancienne du monde.

Sa richesse en sites touristiques fait de lui une destination touristique populaire jusqu’à ce que les troubles récents en Syrie l’aient frappé.

Depuis 1979, la ville de Damas est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Suse, Iran

En Iran, berceau des Perses, se trouve la ville de Suse dans laquelle se trouve une Acropole datant de 4200 ans avant Jésus-Christ. On y retrouve également des signes d’habitations plus anciens datant de 5000 ans avant Jésus Christ au moins.

Jéricho, Palestine

Jéricho est également connue comme une des villes les plus vieilles du monde. Elle se trouve près du fleuve Jourdain en Cisjordanie. De nos jours, elle abrite environ 20 000 habitants.

Les vestiges les plus anciens découverts à Jéricho remontent à 11 000 ans et dévoilent la présence d’une vingtaine de colonies successives. C’est également là que l’on a retrouvé les restes de l’édifice public le plus vieux du monde, soit une tour de 8,5 mètres.

Byblos, Liban

Imaginez-vous arpenter une ville aussi vieille que le monde, la plus vieille ville habitée. Ainsi se présente le décor de Byblos qui est aujourd’hui connu sous son nom moderne de Jbeil. Son histoire remonte à plusieurs siècles, soit 5000 ans avant Jésus-Christ, et vous le constaterez aisément à travers son architecture authentique et originale.

La belle forteresse datant du Moyen-Age le témoigne. Ce château abrite le musée de Hakel. Là-bas, vous verrez exposées de nombreuses reliques antiques : céramiques, statues antiques, ancres de batellerie, autel de culte égyptien, etc. Jbeil compte aujourd’hui 40 000 habitants et continue de constituer un important port pour la Méditerranée.

Alep, Syrie

Les premières traces écrites laissent penser qu’Alep est parmi les plus vieilles villes du monde. On estime d’ailleurs qu’elle aurait été habitée 5000 ans avant Jésus Christ. Célèbre pour ses tristes histoires, en partie détruite, la ville d’Alep a connu durant sa longue histoire une succession d’occupations qui ont considérablement influé sur son évolution.

Peuplée en 2004, avant la guerre civile, par plus de 2 millions d’habitants, elle fut la troisième plus grande cité de l’Empire Ottoman. Son emplacement stratégique lui a longtemps assuré une prospérité relative aux échanges commerciaux.

En 1986, la vieille ville a été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses joyaux les plus célèbres : la Grande Mosquée des Omeyades, la Citadelle et les souks, ont été ravagés par les affrontements.

Médinat-el-Fayoum, Egypte

Ville située en Moyenne Égypte, Médinat-el-Fayoum occupe une partie de l’ancien site de Crocodilopolis au niveau d’un oasis alimenté par le Bahr Yussef, un canal du Nil. Crocodilopus était une ville célèbre pendant la XIIe dynastie (autour de 1750 avant Jésus Christ avant les Hyksos). La ville de Médinat-el-Fayoum compte aujourd’hui 260 000 habitants.

Vârânasî, Inde

Anciennement connu comme Bénarès, Vârânasî est un centre culturel et religieux depuis au moins 3000 ans. Plus d’un million de pèlerins hindous des quatre coins du monde s’y rendent chaque année pour participer à des cérémonies et nager dans le fleuve sacré du Gange. Des crémations ont lieu sur les rives. Un endroit unique au monde !

Plovdiv, Bulgarie

Plovdiv, deuxième plus grande ville de Bulgarie avec 580 000 habitants, serait la ville la plus ancienne d’Europe. Étant habitée depuis près de 9000 ans, elle changea plusieurs fois son nom, et fut connu pour son apogée durant l’Empire Romain.

Erbil, Irak

Erbil est la capitale du Kurdistan irakien. Son origine remontait à 6000 ans avant Jésus Christ. La ville compte aujourd’hui un million et demi d’habitants et sa vielle citadelle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Athènes, Grèce

Athènes est la capitale de la Grèce et a été habitée depuis environ 3400 ans. Ville historique depuis des millénaires, Athènes a connu des périodes heureuses et d’autres moins prospères.

Athènes est remplie de monuments romains, byzantins, grecs et ottomans et reste une destination touristique très populaire.

Lisbonne, Portugal

Depuis toujours, Lisbonne est une place pour le commerce et également militaire idéal grâce à son port. Les archéologues ont retrouvé des objets phéniciens datant de 1200 ans avant Jésus Christ. Ce qui prouve l’antiquité de cette ville. On pourrait retenir la date de 1755 comme la pire année de la ville lorsque l’un des séismes les plus destructeurs, accompagné d’un tsunami massif et des feux de forêt, rasa une bonne partie de Lisbonne et tua des dizaines de milliers d’habitants.

Jérusalem, Israël

A ce qu’on peut lire dans les manuels d’histoire, Jérusalem aurait ainsi été assiégée 23 fois, été 52 fois attaquée, capturée 44 fois et détruite à deux reprises. On présume que Jérusalem serait vieille de plus de 5000 ans. Cette cité chargée d’histoire compte aujourd’hui plus de 700 000 habitants.

Troisième ville sainte de l’Islam et centre spirituel du peuple juif, Jérusalem accueille de nombreux sites religieux, y compris le Dôme du Rocher, le Mur des Lamentations, l’Eglise du Saint-sépulcre et la mosquée al-Aqsa.

Tyr, Liban

La ville de Tyr était une véritable merveille dans le monde antique. Elle a réussi à survivre pendant tous les sièges jusqu’à Alexandre Le Grand. On peut retrouver des signes d’habitations de plus de 6000 ans à Tyr. Aujourd’hui, la ville est la quatrième ville du Liban.

Cholula, Mexique

Cholula est la plus ancienne cité des Amériques. Elle fut fondée deux siècles avant Jésus Christ alors que Mexico ne l’a été qu’en 1325. Elle est située à plus de 2000m d’altitude, au pied d’un volcan toujours en activité.

Rome, Italie

Les premiers habitants de Rome datent du VIIIe siècle avant Jésus Christ. La ville de Rome est surtout connue comme le centre de l’empire romain qui a dominé l’Afrique du Nord, l’Europe et le Moyen-Orient.

Gaziantep, Turquie

En 3650 avant Jésus Christ était fondée la ville de Gaziantep. Sélectionnée par la Turquie comme destination européenne d’excellence, cette vieille ville abrite de nombreux trésors à l’image des vestiges de la cité antique de Zeugma. Elle reste notamment connue pour la prospérité dont elle jouissait à l’époque qui suivit sa conquête par les romains.

Balkh, Afghanistan

Connue sous le nom de Bactres ou Bactra dans l’antiquité, Balkh se trouve dans le nord de l’Afghanistan et est décrite comme « la mère des villes » par les Arabes. La vieille ville a atteint son apogée entre 2500 et 1900 ans avant Jésus Christ avant l’ascension des empires perse et mède. Témoignage étonnant, la ville abritait des dizaines de monastères bouddhistes. De nombreux témoignages datant du début du VIIe siècle l’ont prouvé. La Balkh moderne abrite l’industrie du coton de la région.

A lire également: